Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/03/2013

Informations santé/société

lues sur :

http://presse-inserm.fr/jeudi-28-mars-2013/7556/?

Interdire de fumer dans les voitures, en présence d’enfants

Le sénateur socialiste de Loire-Atlantique, Yannick Vaugrenard, a proposé, hier, d’interdire de fumer en voiture, en présence d’enfants, et a, dans cette optique, interpellé la ministre de la Santé à l’Assemblée nationale, explique Le Figaro.

Il a souligné que « les parents n’ont pas toujours conscience de l’intensité du tabagisme passif dans une voiture ».

Les médecins spécialisés en santé publique souhaitent surtout détourner les enfants du « mauvais exemple » donné par leurs parents, un enfant ayant « plus de risques d’expérimenter le tabac si ses parents sont fumeurs et plus encore si ses parents fument devant lui », indique le quotidien.

Afin de « dénormaliser » le tabac, la Ligue contre le cancer incite à la création d’espaces publics extérieurs non-fumeurs.

En réponse à la demande de Yannick Vaugrenard, la ministre de la Famille, Dominique Bertinotti, a souligné que le gouvernement réfléchissait à « une interdiction du tabac dans des lieux publics collectifs qui accueillent des enfants comme les parcs publics ou les jardins d’enfants ».

Le Figaro, 28/03

lues sur :

http://presse-inserm.fr/mercredi-27-mars-2013-2/7549/?

Le Congrès de la Société Francophone du diabète s’intéresse au rôle de l’intestin et de la flore intestinale

L’AFP souligne que « la flore intestinale et l’intestin grêle et leur rôle dans le diabète de type 2 (…) sont l’un des sujets vedettes du congrès de la Société Francophone de diabète » qui a lieu depuis hier à Montpellier.

Le Pr Rémy Burcelin, directeur de recherche à l’Inserm de Toulouse, explique : « Nous avons un certain nombre de gènes parentaux, notre génome qui définit notre susceptibilité à devenir diabétique. Mais il y a l’environnement qui, lui, définit le risque ». Et d’ajouter : « Et dans cet environnement, il peut y avoir les pesticides, le fait de décider de trop manger, de ne pas faire assez d’exercice physique, ou encore l’impact sur la flore intestinale ».

Un vaccin est actuellement testé à Toulouse chez la souris, indique l’agence de presse. « On est à l’ère primaire de l’approche thérapeutique », estime le chercheur.

AFP, 26/03

Les commentaires sont fermés.