Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/02/2015

Dernières nouvelles de la zone à protéger du Testet

communiqué  :

> Message du 01/02/15 12:22
> De : "Collectif pour la sauvegarde de la zone humide du TESTET" <robot@asso-web.com>
> A : attachtscantons@orange.fr
> Copie à : 
> Objet : URGENT report activités à Sivens
> 
>

URGENT report activités à Sivens

 

Bonjour,
 

Des probarrages et/ou antizadistes bloquent, depuis 8h, les accès à la ZAD et à la zone humide du Testet. Plus de détails sur la situation et l'attitude à avoir sur https://tantquilyauradesbouilles.wordpress.com

 
Des gendarmes sont présents pour les empêcher d'accéder à la ZAD mais ils empêchent ainsi tout le monde également de rentrer.
 
Toutes les activités prévues sur place sont repoussées à une date ultérieure. Apifera et le Collectif Testet ne céderont pas devant les milices qui empêchent l'accès à la zone humide du Testet et sont prêtes à la sacrifier pour leur intérêt personnel.
 
A bientôt,


Le Collectif pour la sauvegarde de la zone humide du Testet
http://www.collectif-testet.org

 

--------------------------

Bonjour,

Un rapide message pour vous informer :

Des activités organisées dimanche 1er février 2015 sur la zone humide du Testet dans le cadre de la journée mondiale des zones humides.

Des nouvelles de la ZAD (passage d’un huissier, invitation du Préfet à les rencontrer, appel à réoccupation potentielle…) sur leur site web. Et leur page Agenda.

> Du débat TV entre Marie-Laure Cambus (FNE Midi-Pyrénées) et Pascale Puybasset (Elue de Lisle sur Tarn) demain samedi 31 janvier à 11h30 sur France 3 Midi-Pyrénées (émission La voix est libre). Possible de le voir ensuite sur le web de l’émission.

Ce soir, vendredi 30 janvier 2015 à 20h30, à Gaillac : Assemblée citoyenne "Quelles agricultures dans nos assiettes ?" organisée par le CLAC: Comité Local d'actions Citoyennes de Gaillac

3 février à 22H25 sur Arte : documentaire de Sandrine Feydel et Denis Delestrac. « Clair, complet, accessible à tous, « La nature, nouvel eldorado de la finance » nous fait découvrir les marchés économiques et financiers montés par les banques et les multinationales, sous l’égide de l’ONU, de l’Europe et des plus grandes ONG. Sous couvert de protéger la nature, ces mécanismes de marché provoquent déjà des dégâts irréversibles et conduisent à la privatisation totale de la planète et de ses ressources ».

Bon WE !

Les commentaires sont fermés.