Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/04/2015

Environnements : Actualités concernant le Bassin de Lacq

quelques liens  :

    1. Actualités correspondant à bassin lacq comptes
  1. du bassin de Lacq (64) : la Cour des comptes s'en mêle - Sud Ouest
  2. www.sudouest.fr/.../bassin-de-lacq-la-cour-des-comptes-s-en-mele-1886908- 4635.php
  3. il y a 26 minutes ... Reconversion « à risques » du bassin de Lacq (64) : la Cour des La circulation sur les voies privées reste l'un des points faibles de la ...
  4. La Cour des comptes pointe les risques du bassin chimique de Lacq ...
  5. https://fr.news.yahoo.com/cour-comptes-pointe-risques-bassin-chimique-lacq -133711840.html
  6. il y a 3 heures ... L'avertissement de la Cour des comptes aux pouvoirs publics est clair. Il faut améliorer la sécurité, encadrer et mieux prévenir les risques ...
  7. La sécurité sanitaire sur le bassin de Lacq pointée par un rapport ...
  8. www.larepubliquedespyrenees.fr/.../securite-sanitaire-le-bassin-de-lacq-pointe -par-un-rapport,1244769.php
  9. il y a 11 heures ... C'est sur la base d'un rapport ancien que la Cour des comptes vient de publier ... sanitaire et environnementale sur la zone du bassin de Lacq.
  10. Bassin de Lacq: la Cour des comptes pointe des risques sur la ...
  11. www.connaissancedesenergies.org/.../bassin-de-lacq-la-cour-des-comptes- pointe-des-risques-sur-la-securite-sanitaire-et-lenvironnement-150...
  12. il y a 1 jour ... La Cour des comptes pointe les risques sur la sécurité sanitaire et environnementale dans la zone industrielle du bassin de Lacq ...
  13. Bassin de Lacq: la Cour des Comptes épingle les ... - France Bleu
  14. www.francebleu.fr/...comptes/bassin-de-lacq-la-cour-des-comptes-epingle-les -pouvoirs-publics-2272017
  15. il y a 1 jour ... La Cour des comptes vient de publier un rapport trés sévère sur le bassin de Lacq. Elle pointe des risques sur la sécurité sanitaire et ...
  16. Bassin de Lacq: la Cour des comptes pointe des ... - Notre Temps
  17. www.notretemps.com/.../bassin-de-lacq-la-cour-des-comptes,i83089
  18. il y a 1 jour ... La Cour des comptes pointe les risques sur la sécurité sanitaire et environnementale dans la zone industrielle du bassin de Lacq ...
  19. La gestion publique de la mutation industrielle du bassin de Lacq / A ...
  20. https://www.ccomptes.fr/.../La-gestion-publique-de-la-mutation-industrielle- du-bassin-de-Lacq
  21. il y a 1 jour ... La gestion publique de la mutation industrielle du bassin de Lacq ... L'activité de ce bassin industriel, qui compte 20 installations classées pour ...
  22. La Cour des comptes pointe les risques du bassin chimique de Lacq ...
  23. www.frequenceterre.com/.../la-cour-des-comptes-pointe-les-risques-du-bassin -chimique-de-lacq/
  24. Critique de http://www ... - 11 avr. 2015
  25. La Cour des comptes pointe les risques du bassin chimique de Lacq. 1 heureil y a 24 Viewed Robot Automatique Commentaires fermés ...
  26. Bassin de Lacq: la Cour des comptes pointe des risques sur la ...
  27. www.techniques-ingenieur.fr/.../bassin-de-lacq-la-cour-des-comptes-pointe- des-risques-sur-la-securite-sanitaire-et-l-environnement-article_29...
  28. il y a 1 jour ... La Cour des comptes pointe les risques sur la sécurité sanitaire et environnementale dans la zone industrielle du bassin de Lacq ...
  29. à risques » du bassin de Lacq (64) : la Cour des comptes s ... - Niooz.fr
  30. infos.niooz.fr/reconversion-laquo-a-risques-raquo-du-bassin-de-lacq-64-la- cour-des-comptes-s-en-mele-2947052.shtml
  31. il y a 1 heure ... Son président, Didier Migaud, demande une vigilance particulière sur les nouvelles activités du bassin industriel. Le 26 janvier dernier, Didier ...
  32. à risques » du bassin de Lacq (64) : la Cour des comptes s ... - Niooz.fr
  33. free.niooz.fr/reconversion-laquo-a-risques-raquo-du-bassin-de-lacq-64-la- cour-des-comptes-s-en-mele-2947052.shtml
  34. il y a 1 heure ... Son président, Didier Migaud, demande une vigilance particulière sur les nouvelles activités du bassin industriel. Le 26 janvier dernier, Didier ...
  35. Bassin de Lacq: la Cour des comptes pointe des ... - Romandie.com
  36. www.romandie.com/.../Bassin-de-Lacq...comptes.../582854.rom
  37. il y a 1 jour ... Paris - La Cour des comptes pointe les risques sur la sécurité sanitaire et environnementale dans la zone industrielle du bassin de Lacq ...
  38. Bassin de Lacq: la Cour des comptes relève des ... - Romandie.com
  39. www.romandie.com/.../Bassin-de-Lacq...comptes.../582846.rom
  40. il y a 1 jour ... Paris - La Cour des comptes pointe du doigt les risques concernant la sécurité sanitaire et environnementale dans la zone industrielle du ...
  41. Bassin de Lacq: la Cour des comptes relève des ... - Romandie.com
  42. www.romandie.com/.../Bassin...Lacq...comptes...-/582846.rom
  43. il y a 1 jour ... Paris - La Cour des comptes pointe du doigt les risques concernant la sécurité sanitaire et environnementale dans la zone industrielle du ...
  44. Bassin de Lacq: la Cour des comptes pointe des ... - Romandie.com
  45. www.romandie.com/.../Bassin-de-Lacq...comptes.../582854.rom
  46. il y a 1 jour ... Paris - La Cour des comptes pointe les risques sur la sécurité sanitaire et environnementale dans la zone industrielle du bassin de Lacq ...
  47. Bassin de Lacq: la Cour des comptes relève des ... - Romandie.com
  48. www.romandie.com/.../Bassin-de-Lacq...comptes.../582846.rom
  49. il y a 1 jour ... Paris - La Cour des comptes pointe du doigt les risques concernant la sécurité sanitaire et environnementale dans la zone industrielle du ...
  50. Le bassin industriel de Lacq, près de Pau, est-il ... - France 3 Régions
  51. france3-regions.francetvinfo.fr/.../le-bassin-industriel-de-lacq-pres-de-pau-est -il-suffisamment-securise-701725.html
  52. il y a 1 jour ... Les experts de la Cour des Comptes ont examiné la gestion publique du site. Un meilleur plan de prévention des risques sanitaires et ...

09/04/2015

Environnement : l'opinion publique peut être prise en compte. Un exemple en Australie

à lire sur :

Australie : trois banques françaises renoncent à un vaste ...
Australie : trois banques françaises renoncent à un vaste projet minier Le Point - Publié le 08/04/2015 à 15:33.

Selon une ONG, "c'est la première fois que les ...
www.lepoint.fr/environnement/australie-trois-ba

extrait :

AFP

Trois banques françaises - Société généraleBNP Paribas et Crédit agricole - ont décidé de ne pas participer au financement d'un vaste projet minier près de la Grande Barrière de corail, en Australie, a-t-on appris mercredi de sources concordantes. Elles se sont engagées à ne financer aucun des projets de mines de charbon et d'infrastructures associées dans le bassin de Galilée, dans l'État du Queensland (est), a indiqué Lucie Pinson de l'ONG Les Amis de la Terre.

"C'est la première fois que les banques s'engagent à ne pas financer les projets de toute une région en raison de leurs impacts environnementaux et climatiques", a souligné l'ONG dans un communiqué. "Leurs engagements vont donc au-delà de celui des huit autres banques internationales" qui s'étaient, pour la plupart, seulement engagées à ne pas financer l'extension du port d'Abott Point, nécessaire à l'exportation du charbon, souligne-t-elle.

Interrogées, les trois banques françaises ont confirmé cette information, BNP précisant que sa décision s'inscrit dans une politique de financements responsables mise en place depuis plusieurs années

Australie _ trois banques françaises renoncent à un vaste projet minier - Le Point.pdf

08/04/2015

En France, 100 % de l’électricité peut être produite par des sources renouvelables en 2050 "

à lire sur :

Quand l'Ademe garde pour elle son scénario 100énergies ...

www.lagazettedescommunes.com/.../quand-lademe-garde-pour-elle-son-scenario-100-energies-renouvelables/
 

Le colloque de l’Ademe sur la transition énergétique organisé mi-avril 2015 a déprogrammé une présentation très attendue. Celle d’une étude exploratoire imaginant un mix électrique 100 % renouvelable d’ici 2050. Un revirement qui interroge...

Le président de l’Ademe, Bruno Léchevin, avait promis début février 2015 que le scénario évaluant les modalités d’un mix électrique 100 % EnR en 2050 allait « secouer un peu ». Objectif affiché : permettre un débat riche et porteur de solutions nouvelles et innovantes… Sauf que l’étude, annoncée pour le colloque sur la transition énergétique de l’Agence de l’environnement organisé les 14 et 15 avril prochains, a finalement disparu du programme. A l’Ademe, on avance des explications techniques liées à des résultats peu concluants. « Les outils de modélisation utilisés montrent une trop forte sensibilité aux hypothèses », explique un porte-parole de l’agence. Un travail complémentaire devrait permettre de présenter le scénario tant attendu au deuxième semestre.

Ménager la chèvre et le chou - Au delà de ces arguments, difficile de ne pas faire le lien entre ce report et les sorties répétées de la ministre de l’Écologie, Ségolène Royal. Si les députés ont voté le projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verteprévoyant un plafond de 50 % d’électricité nucléaire à l’horizon 2025, les sénateurs ont refusé d’entériner cette date. Alors que le texte va être à nouveau étudié par les deux chambres, la ministre est soucieuse de ménager la chèvre et le chou et ne cesse de marteler que rééquilibrage ne signifie pas abandon. Pas question donc à ce jour d’envisager une hypothétique sortie du nucléaire. Pour l’Ademe, ces quelques soucis techniques arrivent à point nommé pour ne pas froisser son autorité de tutelle…

sur le même sujet :

Energie : le rapport caché sur une France 100renouvelable

Le Club de Mediapart 

extrait:

... " le rapport de l’Ademe est explosif. Il prend le contre-pied de l’idée si souvent reprise par les élus et par le gouvernement, selon laquelle le maintien de l’atome dans le mix énergétique français est l’option de loin la moins onéreuse pour les comptes publics. " ...

... " Que contient ce rapport qui dérange ? En voici les principaux éléments. En France, 100 % de l’électricité peut être produite par des sources renouvelables en 2050 "...

..." Ce rapport n’est pas la pierre de Rosette de la transition énergétique. Il ne contient pas non plus de recette magique pour réduire d’un claquement de doigts les émissions de gaz à effet de serre et lutter contre le dérèglement climatique. Mais il a le grand mérite d’offrir les éléments factuels et chiffrés nécessaires à un débat raisonné sur notre modèle énergétique : qu’est-ce qui est physiquement et technologiquement possible ? À quels coûts pour l’économie et la société ? "...

07/04/2015

Boues rouges en Méditerranée : vers un arrêt des rejets

à lire sur :

Le Monde -
C'est un nouveau revers pour le groupe industriel Alteo, dans le dossier des boues rouges qu'il rejette en plein cœur du parc national des ...
 
sur le même sujet :
 

Affaire des boues rouges — Wikipédia

fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_boues_rouges
Le déversement des « boues rouges » en Méditerranée a commencé en mai 1972 : après un accord donné par les autorités italiennes, à titre expérimental et  ...
 

Selon une étude indépendante, les boues rouges de Gardanne ...

france3-regions.francetvinfo.fr/.../selon-une-etude-independante-les-bouesrouges-de-gardanne-seraient-bien-toxiques-610952.html
11 déc. 2014 ... C'est la première étude complètement indépendante sur les boues rouges. Elle montre qu'il y a du titane, du chrome et du vanadium en teneur ...
 

Ségolène Royal dit « non » au rejet de boues rouges dans les ...

www.la-croix.com/.../Segolene-Royal-dit-non-au-rejet-de-boues-rouges-dans -les-calanques-2014-09-21-1209640
21 sept. 2014 ... La ministre de l'écologie, Ségolène Royal, n'accordera pas en l'état d'autorisation de rejets en mer de boues rouges produites par l'usine Alteo ...
 

02/04/2015

Pesticides et lobbying

à lire sur BASTAMAG :

Pourquoi tous les gouvernements échouent à réduire la présence des pesticides

www.bastamag.net/Pourquoi-la-consommation-de-pesticides-continue-a- augmenter
 

par Nolwenn Weiler - 30 mars 2015

Réduire de moitié l’usage des pesticides : telle est l’ambition affichée par les ministres de l’Agriculture depuis une décennie. Pourtant, le recours à ces produits toxiques et cancérogènes ne cesse d’augmenter. Malgré les discours sur « l’agriculture raisonnée », malgré la progression des cultures bio, malgré l’effort des consommateurs qui achètent de plus en plus de produits sans pesticides, malgré les résultats obtenus par plusieurs agriculteurs qui réduisent drastiquement le recours à la chimie… En cause : le poids de l’agro-business qui freine tout changement d’ampleur. Et l’absence de véritables sanctions contre les fraudeurs qui continuent d’utiliser des produits pourtant interdits. Enquête sur une aberration.

Pourquoi tous les gouvernements échouent à réduire la présence des pesticides - Basta !.pdf

Alcool et Grossesse etc ...

lu dans la synthèse de presse de l'INSERM :

Alcoolisation fœtale : les troubles seraient sous-estimés

Dans son édition Science & MédecineLe Monde explique que « les troubles causés par l’alcoolisation fœtale (TCAF), c’est-à-dire l’ensemble des manifestations qui peuvent survenir après une exposition prénatale à l’alcool, demeurent un problème méconnu de santé publique ». En France, l’exposition prénatale à l’alcool provoque des troubles chez 8 000 nouveau-nés chaque année, « dont 800 avec la forme la plus spécifique, le syndrome d’alcoolisation fœtale (SAF) », indique le journal. Selon Denis Lamblin, président de l’association SAF France, un « réel plan de prévention » doit être mis en place. Le Monde rappelle notamment les travaux de Valérie Mezger (CNRS) et Pierre Gressens (Inserm). Ces derniers ont montré, en 2014, chez la souris, que ces anomalies impliqueraient la modification par l’alcool des protéines HSF, mises en jeu dans les réponses au stress cellulaire.
 

Le Monde, édition Science & Médecine, 02/04

 

EN BREF

 
Dans son émission « Allô, Docteurs », France 5 s’est penchée hier sur les vaccins contenant des sels d’aluminium. Utilisés pour « renforcer la réponse immunitaire », ces derniers resteraient « présents pendant plusieurs années dans le corps ». Une persistance qui pourrait, selon Romain Gherardi, Unité Inserm U955, expliquer les symptômes de la myofasciite à macrophages (douleurs musculaires et articulaires, importante faiblesse musculaire, …). Dans cette unité, on a découvert que l’aluminium injecté à des souris pourrait migrer dans les ganglions lymphatiques, le foie, la rate mais aussi le cerveau.
 

 France 5, 01/04

Selon une étude américaine, publiée dans Nature Neuroscience et reprise par Le Monde, dans son édition Science & Médecine, il existerait un lien entre « niveau de revenu, surface du cerveau et capacités cognitives ». 1 099 individus âgés de 3 à 20 ans, « dont la morphologie du cerveau a été enregistrée par IRM », ont été « soumis à divers tests de mesure de l’intellect », explique le journal. Selon ces travaux : « Le revenu était logarithmiquement associé à l’étendue de la surface du cerveau ».
 

 Le Monde, édition Science & Médecine, 02/04

01/04/2015

Alcool et Grossesse

à lire sur :

Consommer de l'alcool pendant la grossesse peut avoir de graves conséquences sur l'enfant à naître. Pourtant, ces troubles restent largement sous-diagnostiqués.
Si la plupart des études sur les effets neurocomportementaux chez l'enfant, ... Encore in utero, le cerveau du bébé trinque; Remonter. Sujets similaires dans les ...
 
Alcool : quand l'enfant trinque in utero LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | 31.03.2015 à 12h10 o Mis à jour le 31.03.2015 à 19h30 | Par Sandrine Cabut
 
 
 

 

28/03/2015

Cancer, Round-up et Monsanto

à lire sur BASTAMAG :

Après le classement du Round-up comme « probablement cancérogène», Monsanto contre-attaque

Basta ! -

PESTICIDESAprès le classement du Round-up comme « probablement cancérogène », Monsanto contre-attaque ...

extrait :

..."« La méthode rappelle furieusement les pratiques des industriels décrites par le journaliste Stéphane Foucart dans son excellent ouvrage La Fabrique du mensonge (éd. Denoël, 2013). On y découvre comment des industriels, sous couvert de recherche scientifique, protègent leurs produits dangereux pour la santé et l’environnement. Il y raconte comment les industriels du tabac ont financé des études afin de produire du « doute » après la publication de travaux prouvant la dangerosité du tabac. Ou comment les industriels de la chimie ont réussi à noyer les études montrant la dangerosité des insecticides sur les abeilles en faisant publier… dix fois plus d’études aux résultats bien sûr contraires. L’histoire se répète sans cesse », commente Terra Eco. De quel côté penchera l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) qui doit également se prononcer sur le glyphosate ? On prend les paris ?

Après le classement du Round-up comme « probablement cancérogène », Monsanto contre-attaque - Basta !.pdf

à propos de lobbying, lire aussi :

Médicaments et lobbying des industries pharmaceutiques

20/03/2015

La Fondation Bille Gates investit massivement dans le pétrole ...

... pour vacciner et maintenir en vie les futurs consommateurs de la société globalisée.

à lire sur :

RevealedGates Foundation's $1.4bn in fossil fuel investments...

www.theguardian.com/.../gates-foundation-has-14bn-in-fossil-fuelsinvestments-guardian-analysis

16 hours ago ... Analysis of the Bill and Melinda Gates Foundation's most recent tax filing reveals huge investments in the world's biggest fossil fuel companies.

(une pétition est en ligne sur le journal)

sur le même sujet :

La fondation Gates sous pression pour exclure les énergies fossiles ...

www.novethic.fr/.../la-fondation-gates-sous-pression-pour-exclure-les- energies-fossiles-de-ses-investissements-143163.html

Sur la prétendue générosité de Bill Gates - Mediapart

blogs.mediapart.fr/blog/.../sur-la-pretendue-generosite-de-bill-gates

18/03/2015

Union Européenne et lobbying. Un exemple : le charbon

à lire sur BASTAMAG :

Nouvelles règles anti-pollution pour les centrales au charbon 

www.bastamag.net/Qualite-de-l-air-comment-les-industriels-empechent-de- reelles-normes-anti

PAR OLIVIER PETITJEAN 13 MARS 2015

extrait :

L’Union européenne se prépare à adopter de nouvelles réglementations sur la qualité de l’air. Celles-ci s’appliqueront notamment aux centrales électriques au charbon, qui sont les plus polluantes d’Europe. Problème : alors que la surmortalité causée par la pollution de l’air est de plus en plus pointée du doigt, les nouvelles normes proposées sont inférieures à celles qui existent ailleurs dans le monde, y compris en Chine ! Dans un rapport, Greenpeace pointe l’énorme influence des industriels de l’énergie au sein du groupe de travail chargé de concevoir ces nouvelles règles anti-pollution. La moitié des membres du groupe de travail sont des employés des industriels, dont EDF, y compris au sein des représentants des Etats.

17/03/2015

Connaissez-vous les bactériophages ?

Savez-vous qu'ils peuvent être utilisés contre les infections bactériennes, en particulier contre les bactéries résistant aux antibiotiques ?

Savez-vous pourquoi on en parle si peu et pourquoi leur utilisation est si peu fréquente ? (réponse en bas de note : * )

---------------

lu sur :

Le CHUV se lance dans la phagothérapie

Le Temps - Il y a 18 heures
MÉDECINE Mardi 17 mars 2015
 

Le CHUV se lance dans la phagothérapie

 

La phagothérapie utilise des virus pour lutter contre les bactéries résistantes aux antibiotiques. Un essai clinique sur des patients brûlés et la constitution d’une banque de virus débuteront bientôt au Centre hospitalier universitaire vaudois

Ils sont partout: sur notre peau, dans nos intestins, dans l’eau des lacs et des stations d’épuration. Les bactériophages sont des virus, microscopiques, prédateurs naturels des bactéries qu’ils détruisent. Avec leur forme caractéristique de module lunaire, ils sont plus de 10 millions dans un millilitre d’eau du lac Léman. Les médecins du Service de soins intensifs du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) voient en eux une piste prometteuse pour venir à bout des bactéries résistantes aux antibiotiques. Un essai clinique au CHUV chez des patients brûlés, en partenariat avec la France et la Belgique, se prépare et le premier patient est attendu dans les semaines à venir. Une banque de phages prélevés dans l’environnement est aussi en cours de réalisation.

Soigner les infections avec des bactériophages n’est pas une idée nouvelle. Dès le début du XXe siècle, la phagothérapie était pratiquée, mais elle a progressivement été abandonnée au profit des antibiotiques, sauf en Europe de l’Est, notamment en Géorgie. «Plus de 2000 patients sont traités chaque année au Centre médical de l’Institut Georges Eliava des bactériophages de Tbilissi, raconte Grégory Resch, chercheur au Département de microbiologie fondamentale de l’Université de Lausanne. Essentiellement pour des infections urinaires ou de l’appareil digestif.» Mais à ce jour, aucun essai clinique pour vérifier l’efficacité de la phagothérapie n’a été mené selon les critères occidentaux. Avec la hausse de la résistance aux antibiotiques de certaines souches bactériennes, à l’origine de quelque 25 000 morts par an en Europe, la phagothérapie suscite un regain d’intérêt.

En 2013, le premier projet d’étude clinique «Phagoburn» est lancé par le Service français de santé des armées en collaboration avec le CHUV et l’Académie militaire royale de Belgique. Le but est d’appliquer un cocktail de phages sur les plaies infectées de patients atteints de brûlures sévères. Le projet pionnier devait débuter initialement il y a neuf mois mais il a pris du retard. «Le processus de réglementation auprès des autorités de régulation est complexe, commente Yok-Ai Que, médecin adjoint au Service de médecine intensive du CHUV. Le projet vient d’être accepté par les commissions nationales d’éthique des trois pays. Nous attendons le feu vert de l’agence française des médicaments, puis de Swissmedic.» L’inclusion du premier patient au CHUV est attendue pour le printemps. Onze à douze patients seront inclus dans l’essai à Lausanne, sur 200 à 220 patients au total sur les trois pays. L’essai clinique de phase I/II vise à vérifier l’innocuité du traitement par les phages et à évaluer son efficacité.

Deux cocktails de phages ont été mis au point et validés; ils sont produits par deux entreprises françaises. L’un est spécifique de la bactérie Escherichia Coli et l’autre de Pseudomonas aeruginosa. «Ces bactéries sont responsables d’une grande morbidité chez les patients brûlés, entraînant des destructions de greffes cutanées voire le décès, explique Yok-Ai Que. Elles peuvent être résistantes à certains antibiotiques, ou même à tous.»

Les bactéries peuvent aussi développer des résistances aux phages, d’où l’utilisation dans l’étude d’un cocktail de plusieurs virus visant la même bactérie pour limiter le phénomène. Grégory Resch estime qu’environ 5% des souches bactériennes des patients évalués seront d’emblée résistantes aux cocktails de phages utilisés, excluant ces derniers de l’étude. «Mais on pourra toujours isoler, plus rapidement que pour les antibiotiques, de nouveaux phages efficaces, ajoute-t-il. Il y a une quantité énorme de ces virus sur Terre. Ils sont dix à cent fois plus nombreux que les bactéries.»

C’est pourquoi, en marge de l’essai clinique, l’équipe de Grégory Resch va établir une banque de phages qu’elle récolte par exemple… à la station d’épuration de Vidy. Le projet a reçu un soutien de 135 000 francs de la Loterie Romande en décembre 2014. «On planifie de caractériser en 2015 150 nouveaux phages spécifiques des bactéries résistantes aux antibiotiques et tout autant en 2016», explique Yok-Ai Que. Le procédé est simple: prélever des échantillons d’eau à la station, enlever les déchets et les bactéries par filtration et isoler sur boîtes de Petri les phages qui détruisent des bactéries courantes comme Escherichia Coli ou Pseudomonas aeruginosa. Mais Grégory Resch précise que «seuls les phages dits «lytiques», c’est-à-dire qui détruisent très efficacement les bactéries, sont intéressants. Ils sont repérés grâce à des techniques de séquençage de génome.» Les phages intégrés dans le génome bactérien sont inoffensifs et donc éliminés, de même que ceux qui présentent des facteurs de virulence pour l’homme.

L’essai clinique «Phagoburn» ne porte que sur les infections de la peau, mais peut-on imaginer étendre les applications de la phagothérapie? «Les virus ne peuvent être utilisés que pour des infections en contact avec l’extérieur comme celles de la peau, du tube digestif ou des poumons, commente Jacques Schrenzel, responsable du laboratoire de bactériologie des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). Il faudra s’assurer de l’innocuité des phages et de leur efficacité pour une application interne.»

Les phages présentent des avantages par rapport aux antibiotiques. «Les phages ne tuent pas les bactéries utiles de la flore intestinale. Chacun détruit une espèce bactérienne bien précise», observe Yok-Ai Que, qui espère aussi qu’il y aura moins d’effets secondaires observés qu’avec les antibiotiques. «En Géorgie, il n’y a pas d’effets secondaires majeurs observés chez les patients traités par phagothérapie, rapporte Grégory Resch. C’est logique car notre corps en contient d’énormes quantités. Il est aussi constamment exposé aux phages présents naturellement dans l’environnement.»

Mais est-ce que la phagothérapie remplacera les antibiotiques? «Non, répond Grégory Resch. Il s’agit surtout d’une nouvelle arme pour des patients en impasse thérapeutique face à des bactéries résistantes aux antibiotiques.» Dans des cas de maladies chroniques rares, les médecins espèrent pouvoir proposer des solutions personnalisées au patient. Après caractérisation de la bactérie résistante, ils pourraient sélectionner le bon cocktail de phages efficaces. Mais cette démarche prend du temps, aujourd’hui il faut 48 heures rien que pour faire le diagnostic moléculaire (identifier la bactérie et caractériser sa résistance). «Ce n’est pas réaliste de penser que la phagothérapie sera systématiquement personnalisée, à cause du coût et du temps nécessaires pour chaque préparation, commente Jacques Schrenzel. Mais elle trouvera sa niche dans les années à venir. Cela dépendra de plusieurs choses: l’évolution de la recherche sur les antibiotiques et les moyens financiers disponibles.»

-------------

réponse : parce que les bactériophages ne sont pas brevetables, donc pas intéressants pour l'industrie pharmaceutique.

13/03/2015

Les ordures de Marseille et l'incinérateur de Fos : la justice tranche

lu sur :

La justice annule la construction et le bail de l'incinérateur marseillais de Fos-sur-Mer

12/03/2015

Perturbateurs endocriniens et lobbying du sucre

lu dans la revue de presse de l'INSERM :

Selon les résultats de l’enquête dévoilés par l’association Générations futures, et menée sur 28 échantillons de la chevelure de femmes vivant en milieu urbain dans la région parisienne, 21,35 résidus de perturbateurs endocriniens, dont 19,42 pesticides, ont été découverts en moyenne chez ces volontaires, indique Le Parisien. Ces résultats montrent une contamination généralisée, mais très variable, de ces femmes.
 

 Le Parisien, 12/03

Une équipe de chercheurs de l’Université de Californie-San Francisco (UCSF) publie dans la revue Plos Medecine une synthèse de documents internes aux industries du sucre, découverts dans un fonds d’archives publiques. Ces documents montrent les méthodes utilisées par ces derniers pour entraver le programme national de santé dentaire. Les chercheurs dénoncent « l’écheveau d’organisations mis en place par les industriels du sucre afin de promouvoir leurs intérêts auprès des décideurs »

Le Monde, 12/03

 

Lire aussi sur ce blog la note du 6/3/2015 :

 

Perturbateurs endocriniens...

 

09/03/2015

Parler de "changement climatique" n'est pas politiquement correct

à lire sur le site du Guardian :
 

Florida banned state workers from using term 'climate change' – report

www.theguardian.com/.../florida-banned-terms-climate-change-global- warming
 

Officials with the Florida Department of Environmental Protection (DEP), the agency in charge of setting conservation policy and enforcing environmental laws in the state, issued directives in 2011 barring thousands of employees from using the phrases “climate change” and “global warming”, according to a bombshell report by the Florida Center for Investigative Reporting (FCIR).

The report ties the alleged policy, which is described as “unwritten”, to the election of Republican governor Rick Scott and his appointment of a new department director that year. Scott, who was re-elected last November, has declined to say whether he believes in climate change caused by human activity.

06/03/2015

Perturbateurs endocriniens : tout le monde est atteint et le coût annuel est évalué à 157 milliards d'euros

... 157 milliards d'euros au profit de l'industrie chimique !

lu sur :

Le coût sanitaire des perturbateurs endocriniens estimés à 157 ...

www.lequotidiendumedecin.fr/.../le-cout-sanitaire-des-perturbateurs- endocriniens-e

Dans une étude publiée dans « Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism »(*), des spécialistes estiment que les conséquences sanitaires de l’exposition des populations européennes aux perturbateurs endocriniens (PE) représente un coût de 157 milliards d’euros par an, soit 1,2 % du PIB.

Cinq panels d’experts ont été constitués afin d’évaluer le lien entre une exposition aux PE et la survenue d’une pathologie et en estimer le coût. Un consensus a été trouvé pour le retard intellectuel, l’autisme, le trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), l’obésité chez l’enfant et chez l’adulte, la cryptorchidie et l’infertilité masculine.

Retard mental et déficience intellectuelle

Selon l’étude, l’effet le plus probable (70-100 %) est celui de l’impact de l’exposition prénatal aux organophosphorés sur le développement cérébral. Chaque année, 13 millions de retards mentaux peuvent leur être attribués, 59 300 cas additionnels de déficience intellectuelle pour un coût estimé à 146 milliards. La probabilité est moindre pour l’autisme (316 cas), le trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (19 400 à 31 000 cas). Les chercheurs du groupe fertilité masculine estiment que l’exposition aux phtalates est responsable à 40-69 % de 618 000 AMP chaque année en Europe. Le groupe obésité/diabète estime que l’exposition aux phtalates est responsable (probabilité de 40-69 %) de 53 900 cas d’obésité et 20 500 nouveaux cas de diabète chez les femmes. « Nous travaillons sur des probabilités et savons qu’il y a des incertitudes, mais cette étude est un début », a indiqué Martine Bellanger, professeur à l’École des hautes études en santé publique en France.

Les auteurs précisent que leur objectif est de proposer « une estimation du bénéfice sanitaire et économique d’une régulation des perturbateurs endocriniens en Europe », alors que la Commission européenne a entrepris un passage en revue de sa législation en la matière. L’adoption de ce nouveau cadre réglementaire, qui pourrait conduire à l’interdiction d’une large gamme de pesticides, isolants alimentaires ou composants de cosmétiques, a été renvoyée à 2016.

Selon le porte-parole de Générations futures François Veillerette, « cette étude apporte une preuve supplémentaire de la nécessité d’une action préventive forte pour se prémunir des risques des perturbateurs endocriniens en Europe ».

Dr Lydia Archimède

voir aussi sur ce blog :

Le futur de notre société n'est pas rose ...

sur le même sujet :

Perturbateurs endocriniens : un coût sanitaire évalué à 157 milliards ...

www.lagazettedescommunes.com/.../perturbateurs-endocriniens-un-cout- sanitaire-evalue-a-157-milliards-deuros-par-an-dans-lue/

Près de 100 % de la population a des traces détectables ... - Le Monde

www.lemonde.fr/.../pres-de-100-de-la-population-a-des-traces-detectables-de -perturbateurs-endocriniens_4588899_3244.html

(*)

perturbateurs endocriniens.pdf

02/03/2015

Pollution dans l'Aude

Un article à lire :

Aude : "La mine de Salsigne, l’exemple de ce qu’il ne faut pas faire"

Pour Hervé Pujol, chercheur au CNRS, "aucun enseignement n’a été tiré de la pollution de la mine d’or".

28/02/2015

Sivens : les agriculteurs de la FNSEA s'attaquent aux Zadistes

communiqué :

 Bonjour à toutes et tous,
 Les pros-barrage sont passés à l'action et sont en train de tout casser à la ZAD du Testet...

Pour celles et ceux qui peuvent se rendre sur place...
 Faîtes circuler ce message !
 Merci
 Michèle-Chr

sur le même sujet :

Les agriculteurs pro-barrage vont bloquer Sivens dès lundi

ladepeche.fr - 

------------

 

VIDÉO. Les agriculteurs veulent que le blocus soit permanent jusqu'à la réunion du conseil général du Tarn qui examinera vendredi les projets alternatifs au barrage. Lire 

27/02/2015

Manifestation des agriculteurs en Pologne ... (un exemple de censure des médias)

... les médias évitent d'en parler. Si vous doutez de l'information, cherchez en utilisant les mots clés :

Protesting Polish Farmers, Warsaw, 4 March 2015

vous trouverez, entre autres les liens suivants :

 

Agrarian Reform and Water - La Via Campesina

 

viacampesina.org/en/index.php/.../agrarian-reform-mainmenu-36
 

 

Published on Thursday, 19 February 2015 21:30

 

Polish Farmers March for Land Rights and GM Issues - The Dairy Site

 

www.thedairysite.com/.../polish-farmers-march-for-land-rights-and-gm-issues /

 

23 February 2015 - See more at: http://www.thedairysite.com/news/47505/polish-farmers-march-for-land-rights-and-gm-issues/#sthash.b2kGNE2t.dpuf

 

Thousands of Polish Farmers Protest in Warsaw - Blend Of Loving ...

 

lovingenergies.net/...Polish-Farmers-Protest...Warsaw...2015/blog.htm
 

 

 

 

Polish Farmers March for Land Rights and GM Issues ...

 

www.blackseagrain.net/.../polish-farmers-march-for-land-rights-and-gm- issues-1

 

27.02.2015

------------------------

communiqué :

Envoyé: Vendredi 27 Février 2015 13:31:49
 
Objet: TRES URGENT Fw: International Polish Farmers Support Day!
 
Bonjour, 
 
Nos amis polonais (ICPPC) demandent de l'aide. Les tracteurs bloquent les routes a travers la Pologne depuis plusieurs jours, des manifestations ont lieu, mais ça commence a devenir tres tendu. Ces agriculteurs auraient besoin d'un soutien international pour maintenir leur moral, nous dit Julian. 
 
Ils appellent a une Journée Internationale d'action pour parvenir a mettre en échec la mise en coupe réglée de l'agriculture polonaise, l'appropriation des terres par des cies étrangeres, et les OGM. Ils prévoient leur journée pour le 4 mars a Varsovie et demandent que tous ceux qui peuvent venir les préviennent et viennent. 
 
Pour les contacter : 
 
Julian Rose : julian@icppc.pl 
 
Délai un peu court mais merci de faire circuler... 
 
--------------------
 
Call for 'International Action Day' in support of Protesting Polish Farmers, Warsaw, 4 March 2015!! 
 
Dear Sylvette, 
 
Polish farmers are still managing to maintain their high profile tractor blockades and protests throughout the Country. But things are reaching a critical point - and these courageous farmers need a strong show of 'international solidarity' to maintain their morale and broaden the scope of their struggle. 
 
We are therefore calling for an - International Day of Action - to keep the fire burning - and to help ensure the defeat of the government and corporate collusion that is destroying farmers' lively-hoods and threatening the fundamental health and welfare of the nation. 
 
We have very short time left to create sufficient pressure to win the 
most immediate demands of the current protests: *an end to foreign land grabs, *a proper legal tool for enforcing a ban of GMO *an end to the illegal status accorded to Poland's best farm-foods. 
 
We are therefore planning a spontaneous 'International Polish Farmers Support Day' to take place outside the Prime Minister's HQ in Warsaw 4 March 2015. Here are some photos of a recent protest: 
 
Your presence at this event will be of very real significance. A victory for Poland's small and medium sized family farmers will have major repercussions throughout Europe and beyond. 
 
Please do contact us direct to say if you can join Polish farmers and us in Warsaw 4 March! 
 
Please pass-on to colleagues! 
 
Jadwiga Lopata and Julian Rose, directors ICPPC 
 
Mail du 26/02/15 : 
 
On 25 February 2015, a letter was delivered to the Prime Minister of Poland, Ewa Kopasz, calling for immediate action in support of farmers demands that still remain unaddressed. 
 
Prime Minister Kopasz was also presented with a basket of illegal traditional Polish farm foods, by ICPPC director and Goldman Prize laureate Jadwiga Lopata and ICPPC President Sir Julian Rose, accompanied by leaders of the Solidarity farmers union and a group of farmers. The food basket highlights the call to scrap the exceptionally harsh food regulatory codes that currently prevent Polish farmers selling their traditional on-farm processed foods. 
 
Family farmers from different regions of Poland have been occupying the area outside the Prime Ministers Palace in Warsaw for the last week. Sympathisers are bringing quality farm foods and other items to their Green City pavement camp which has been standing since 19 February. 
 
Attempts to subvert the farmers demands continue, with a notable lack of reporting of the main issues. Instead, emphasis has been placed on calls by Senator Isdebski for farms affected by wild pig damage to be compensated. 
 
At the Warsaw Green City, the determined farmers, coming together under the Solidarity banner, continue to demand: NO to GMO No to land grabs YES to real farm foods! 
 
Sir Julian Rose, President ICPPC said: 
 
Its a critical situation. The protesting farmers represent the last line of resistance against corporate and government collusion in the domination of Polish agriculture with its attendant destruction of the biodiversity of the food chain and farmers basic lively-hoods. 
 
 
You can donate to our activities here 
 
Many thanks! 
 
Jadwiga and Julian 
========================== 
 
ICPPC - International Coalition to Protect the Polish Countryside, 
34-146 Stryszow 156, Poland tel./fax +48 33 8797114 biuro@icppc.pl 
Julian's website ABOUT BOOK: www.julianrose.info 
 
========================== 
ICPPC - International Coalition to Protect the Polish Countryside, 
34-146 Stryszów 156, Poland tel./fax +48 33 8797114 biuro@icppc.pl 
 
Przeczytaj - "Zmieniając kurs na życie. Lokalne rozwiązania globalnych 
problemów", autor: Julian Rose www.renesans21.pl 

19:27 Publié dans censure | Lien permanent | Commentaires (0)

25/02/2015

Françafrique et trafic de bois illégal

communiqué :

D’après l’ONG Global Witness, la France se classe au 3e rang des importateurs européens de bois “à haut risque d’illégalité”. Depuis de nombreux mois, Greenpeace multiplie les actions et les interpellations pour faire réagir les dirigeants français : ils doivent appliquer la loi !
 
Aujourd’hui, nous avons besoin de vous pour amplifier notre voix.
 
Écrivez à Ségolène Royal et demandez-lui d’agir et de mettre en œuvre les moyens administratifs et financiers nécessaires pour appliquer la loi ! 
 
 

 

 

 

 

Le laxisme de la France en termes de lutte contre le bois illégal en fait aujourd’hui le “maillon faible” de l’Europe, à l’heure où d’autres États comme le Royaume-Uni, l’Allemagne ou les Pays-Bas redoublent d’efforts.

Ségolène Royal doit agir au plus vite et prendre les mesures nécessaires pour remédier à cette situation !

24/02/2015

Chimie, dégradation de l'environnement : les conséquences sont là

Quelques liens pour s'informer :

 

Montée préoccupante de la puberté précoce - Le Monde

www.lemonde.fr/.../montee-preoccupante-de-la-puberte-precoce_4581829_ 1650684.html

il y a 1 jour ... Montée préoccupante de la puberté précoce ... véritable épidémie de pubertéprécoce », affirme le professeur Charles Sultan, chef du service ...

 

Midi-Pyrénées, région la plus touchée par la baisse de la qualité du sperme ...

www.ladepeche.fr/.../1830028-midi-pyrenees-region-plus-touchee-baisse- qualite-sperme.html
 
1 mars 2014 ... «Dans la région, la situation est alarmante». Charles Sultan est l'un des plusgrands pédiatres endocrinologues au monde. ... je vois une explosion des cas de puberté précoce (chez les filles) et ... on assiste à une montée en flèche du nombre d'enfants souffrant d'affections provoquées par les pesticides.

 

Sciences : Collectif Une Place pour Tous !

collectifuneplacepourtous.midiblogs.com/sciences/

2 déc. 2014 ... Les indices s'accumulent quant à l'implication des polluants dans la montée enpuissance des troubles autistiques et comportementaux ..... Cette disparition alarmante de la faune ornithologique européenne est ..... puberté précoce.pdf ... Le Pr Charles Sultan, spécialiste des troubles hormonaux au Centre ...

 

Pr Charles Sultan : Perturbateurs endocriniens et puberté précoce ...

criigen.org/.../Pr-Charles-Sultan-Perturbateurs-endocriniens-et-puberteprecoce-chez-la-fille
 
Intervention du Pr Charles Sultan, endocrinologue au CHU de Montpellier et ... sur les perturbateurs endocriniens et la puberté précoce, lors de la table-ronde.

Climat et CO2 : la puissance des lobbies

Lu sur Le Temps (Suisse) 

CLIMAT Mardi 24 février 2015

Un climatosceptique de renom démasqué

Stéphane Lauer New York

Le réputé physicien Willie Soon clame que les changements climatiques sont liés à l’activité du Soleil et non aux émissions de dioxyde de carbone. Problème: il a omis de mentionner ses liens avec les lobbys du pétrole et du charbon

Le réputé physicien Willie Soon clame que les changements climatiques sont liés à l’activité du Soleil et non aux émissions de dioxyde de carbone. Problème: il a omis de mentionner ses liens avec les lobbys du pétrole et du charbon

Willie Soon s’est-il approché trop près du Soleil? Ce climato sceptique du Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics martèle justement depuis des années que c’est cet astre qui serait à l’origine de l’élévation globale des températures et non pas l’activité humaine, comme le prétend l’immense majorité des chercheurs. Il est ainsi l’un des noms que l’on brandit lorsque l’on veut contester le fait que ce serait les émissions de dioxyde de carbone (CO2) qui sont à l’origine du réchauffement climatique.

Wei-Hock Soon, de son vrai nom, a multiplié les conférences, les articles dans les revues scientifiques, les plateaux télévisés et a même été amené à témoigner devant le Congrès américain. Le problème est que la plupart de ses travaux ont été financés par les industriels du pétrole et du charbon et qu’il a omis de mentionner ces liens, s’affranchissant ainsi de l’obligation de signaler d’éventuels conflits d’intérêts, susceptibles d’entacher l’objectivité de son travail.

L’astrophysicien a pourtant accepté, au cours de la dernière décennie, pas moins de 1,3 million de dollars (1,1 million d’euros), versés par des lobbys industriels, selon des documents révélés par l’association Greenpeace. Pas moins de onze articles ont ainsi été publiés depuis 2008 sans faire mention de ses liens avec l’industrie des énergies fossiles, dont huit en violation évidente avec les règles éthiques des publications qui ont accepté de l’accueillir.

Le dernier cas en date a été révélé le 26 janvier par le Boston Globe. Il s’agissait d’un article paru dans la revue académique chinoise Science Bulletin , qui démontait la méthodologie utilisée par les climatologues des Nations unies pour estimer l’évolution des températures. Le papier concluait que les menaces de réchauffement climatique étaient largement exagérées. Or, Science Bulletin impose aux auteurs qu’il accueille dans ses colonnes de signaler tous les intérêts financiers, récompenses ou allocutions qui pourraient influer sur leur travail. A la fin de l’article en question, les quatre signataires, dont M. Soon, affirmaient n’avoir aucun conflit d’intérêts dans le cadre de cette publication.

Les soupçons qui pèsent sur l’astrophysicien ne sont pas nouveaux. Mais Greenpeace, en collaboration avec le Climate Investigations Center, a réussi à obtenir l’origine précise des soutiens accordés à M. Soon dans le cadre du Freedom of Information Act (FOIA), la loi américaine sur la liberté de l’information, qui oblige les agences fédérales à transmettre leurs documents à quiconque en fait la demande. Le Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics, basé à Cambridge (Massachusetts), regroupe 300 chercheurs au sein d’une coopération entre la prestigieuse université et la Smithsonian Institution. Cette dernière est une agence gouvernementale, ce qui a permis d’utiliser la FOIA.

Les documents obtenus par Greenpeace montrent dans le détail les liens financiers qu’entretient M. Soon avec quantité d’intérêts industriels. Ceux-ci vont de l’American Petroleum Institute à la Texaco Foundation ou à l’ExxonMobil Foundation, en passant par les frères Koch, ces milliardaires libertariens, principaux bailleurs de fonds de l’aile conservatrice du Parti républicain et contempteurs très actifs de la législation pour le changement climatique.

Ces documents permettent de mettre au jour les échanges dont les articles de M. Soon ont fait l’objet avec les lobbys des énergies fossiles. On y découvre ainsi que les articles de M. Soon étaient annotés avec la mention «livrable», lorsqu’ils étaient achevés, avant qu’ils ne soient rémunérés par ces organismes. C’est ce même terme qui avait été utilisé lorsqu’il avait préparé son audition devant le Congrès.

La thèse de M. Soon est par exemple résumée dans un article de 2009, publié sous le titre «It’s the sun, stupid!», dans lequel il affirme que «le Soleil provoque le changement climatique dans l’Arctique […]». Ses travaux prétendent ainsi invalider «l’hypothèse que le CO2 est une cause majeure du changement climatique observé – et soulèvent de sérieuses questions quant à la sagesse d’imposer un système de plafonnement et d’échange [du CO2] ou d’autres politiques qui paralyseraient la production d’énergie et l’activité économique, sous prétexte de «prévenir un changement climatique catastrophique.»

Des hypothèses qui ont servi d’arguments à plusieurs membres du Congrès pour bloquer les initiatives en faveur de la lutte contre le changement climatique. Pas plus tard qu’en janvier, lors d’un débat sur le sujet, James Inhofe, le sénateur républicain de l’Oklahoma, assurait encore à propos d’un groupe de chercheurs incluant M. Soon: «Ce sont des scientifiques qui ne peuvent pas être contestés.»

Charles Alcock, le directeur du Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics, reconnaît que M. Soon a violé les règles de conflit d’intérêts de plusieurs publications. «Je pense que c’est un comportement inapproprié», a-t-il fait savoir dans une interview au New York Times , ajoutant que «cela devient une question personnelle, que nous devons régler en interne avec M. Soon». Ce dernier, pour le moment, a choisi de garder le silence.

23/02/2015

Salon de l'agriculture : la carte de France des fermes géantes

à lire sur BASTAMAG (lien ci-contre)

20/02/2015 AGROBUSINESS

Les dessous de votre assiette : la carte de France des fermes géantes

www.bastamag.net/Les-dessous-de-votre-assiette-la-carte-de-France-des- fermes-geantes

Alors que le Salon de l’agriculture s’ouvre le 21 février, la Confédération paysanne vient de publier une carte de l’industrialisation de l’agriculture. Vous connaissiez la célèbre « ferme-usine des Mille vaches » en Picardie ? Découvrez un élevage de 250 000 poules pondeuses dans la Somme et de 125 000 poulets dans le Vaucluse, un centre d’engraissement de 2000 taurillons dans l’Aube, une maternité industrielle de 900 truies pour 23 000 porcelets par an dans les Côtes d’Armor, ou bien encore les 3 000 brebis laitières dans les Pyrénées Atlantiques...

voir la carte sur le site de BASTAMAG

Image 1.png

 

 

22/02/2015

Pétition: Pas de drônes d’origine israélienne pour l’armée de terre française !

 
Pétition: Pas de drônes d’origine israélienne pour l’armée de terre française !

 

" Refusant cette complicité et rejoignant l’appel de la société civile palestinienne à la mise en œuvre d’un embargo militaire international contre l’Etat d’Israël jusqu’à ce qu’il respecte le droit international, nous vous demandons de rejeter l’achat du drone Watchkeeper." 

                               SIGNEZ LA PETITION !

21/02/2015

As du créneau ...

Qui dit mieux ?

Image 2.png

Image 1.png

13:24 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0)

17/02/2015

Les OGM en plein champ sont néfastes à tout point de vue, sauf pour l'industrie chimique

communiqué :

OGM : SELON MONSANTO, UNE MODIFICATION GÉNÉTIQUE PEUT EN CACHER UNE AUTRE

Les insectes peuvent-ils tirer profit de plantes génétiquement modifiées (PGM) insecticides ? Cette question n'est pas soulevée par de tâtillons militants anti-OGM, loin de là. Elle est issue d'un article scientifique publié en 2014 dans la revue Bulletin of Entomological Research par des chercheurs brésiliens... et Monsanto [1] !

 
 
SURFACES MONDIALES D'OGM EN 2014 : +3,6% DANS UN MONDE DE PLUS EN PLUS POLARISÉ
Christophe NOISETTE, janvier 2015

L'Isaaa, lobby de l'agriculture biotechnologique, vient de publier son état des lieux annuel des plantes génétiquement modifiées (PGM) dans le monde. Au-delà des questions méthodologiques et des variations entre les sources, l'analyse de ce rapport prouve, malgré l'enthousiasme sémantique de son auteur, que l'engouement pour les OGM ne redémarre pas. Si les maïs et soja transgéniques ont été adoptés rapidement sur le continent américain, les autres plantes, elles, stagnent et les autres continents restent globalement prudents, pour ne pas dire hostiles, à cette technologie. Démonstration…

 
 
OGM EN BELGIQUE - LES FAUCHEURS DE POMME DE TERRE NE SONT PAS DES CRIMINELS
Christophe NOISETTE, janvier 2015

Le 29 mai 2011 [2], quelques centaines de militants anti-OGM venus de plusieurs pays de l'Union européenne (principalement de Belgique, mais aussi de France et des Pays-Bas) avaient participé à une action de désobéissance civile et arraché quelques pommes de terre cisgéniques [3] à Wetteren, en Belgique. Expérimentées par le centre de recherche flamand sur les biotechnologies (VIB), ces pommes de terre étaient censées mieux résister au mildiou. Onze personnes avaient dans un premier temps été inculpées et condamnées à de lourdes peines, dont de la prison, en janvier 2013, mais le procès était finalement reparti « à la case départ » pour une question de procédure. En septembre 2013, les peines étaient allégées mais les opposants aux chimères génétiques décidaient de faire appel, notamment car le Tribunal confirmait le premier verdict sur l'appartenance de ces personnes à « une association de malfaiteurs ». Pour eux, l'action était politique, et ils demandaient à être jugés en conséquence. Le 28 octobre 2014, lors du procès en Appel, le Tribunal est revenu sur ce point litigieux et a donc acquitté les Faucheurs de la condamnation pour « association de malfaiteurs », tout en maintenant des amendes et dommages et intérêts.

 
 
16 ANS DE CONTAMINATIONS D'OGM : IMPOSSIBLE COEXISTENCE
Eric MEUNIER, décembre 2014

Certains gènes ou graines de plantes génétiquement modifiées (PGM) peuvent se retrouver là où ils ne devraient pas. On parle alors de contamination (cf. Qu'appelle-t-on la coexistence des filières OGM / non OGM ?). Ces PGM peuvent se disséminer aux champs, en se croisant avec des plantes apparentées, mais aussi tout au long de la filière (transport, stockage, transformation, etc.). Un bilan exhaustif de la présence non désirée ou illégale de transgènes dans des productions agricoles, alimentaires ou autres, est difficile, voire impossible, à réaliser. Greenpeace et Genewatch, deux associations environnementalistes, proposent néanmoins un suivi des cas de contaminations commerciales. Ces associations ont dénombré 396 contaminations par des PGM dans 63 pays entre janvier 1 997 et décembre 2013.

12/02/2015

Utilisation du téléphone portable et tumeurs cérébrales

 lu dans la revue de presse de l'INSERM :

Suite à l’adoption d’une loi « sur l’encadrement de l’exposition aux ondes électro-magnétiques », Paris Match s’est intéressé au danger du portable et des radiofréquences. L’hebdomadaire rappelle une étude publiée par l’Unité Inserm 897 de Bordeaux en mai 2014 qui a montré un lien entre l’utilisation du téléphone portable et le développement de tumeurs cérébrales.
 

Retrouvez le C’est dans l’air « Utilisation massive du téléphone portable & tumeurs cérébrales » sur la salle de presse

 Paris Match, 12/02

 

Mise au point autour de l’étude sur l’utilisation du téléphone portable et le développement de tumeurs cérébrales parue dans le journal Occupational & Environmental Medicine

L’effet des radiofréquences électromagnétiques chez l’Homme reste controversé. Les chercheurs de l’Unité Inserm 897 « Epidémiologie et Biostatistiques » (ISPED) à Bordeaux ont analysé l’association entre l’exposition aux radiofréquences du téléphone mobile et les tumeurs cérébrales du type gliomes et méningiomes chez les adultes.

Les chercheurs révèlent les résultats de l’étude multicentrique cas-témoins CERENAT, publiée dans le journal Occupational & Environmental Medicinemenée dans 4 endroits (Gironde, Calvados et Manche, Hérault) en France et initiée en 2004. Au total, les données d’exposition au téléphone mobile et les données médicales de 1339 personnes âgés de 59 ans en moyenne, ont été étudiées : 253 présentaient une tumeur cérébrale de type gliome, 194 de type méningiome (diagnostiqués entre 2004 et 2006) et 892 ne présentaient pas de tumeurs. Concernant le téléphone mobile, les chercheurs ont demandé aux personnes leurs utilisations sur l’ensemble de leur vie. Le temps moyen passé au téléphone de l’ensemble des individus est de 2.7h/mois. Dans l’échantillon, seuls 12% des individus étudiés ont utilisé leur téléphone sur une période égale ou supérieure à 10 ans.

« Nous montrons que l’utilisation massive du téléphone portable, supérieure ou égale à 896h d’appels dans une vie serait associée au développement de tumeurs cérébrales. Chez ces personnes, le risque d’avoir une association positive entre l’utilisation du téléphone et le développement de tumeurs cérébrales est augmentée pour celles qui téléphonent plus de 15h par mois. explique Isabelle Baldi, coauteur de ces travaux.

 

Cependant, il est important de souligner qu’il s’agit d’une association et non d’un lien de cause à effet. Cela ne signifie donc pas qu’une personne utilisant massivement son téléphone portable développera une tumeur au cerveau »

 ajoute la chercheuse.
 

 

Note aux rédactions:

Les auteurs de ces travaux rappellent également qu’une exposition supérieure ou égale à 896h d’appels dans une vie n’est pas équivalente à 15h/mois ni à 30 min par jour. Ce chiffre est une extrapolation qui induit une confusion. Lorsque l’on parle de 30 min par jour, tout le monde se sent concerné parce que cela arrive à tout le monde un jour mais pas tous les jours.
Ils soulignent également que le nombre d’appels n’est pas associé aux tumeurs.

Mobile phone use and brain tumours in the CERENAT case-control study, Occupational & Environmental Medicine, 9 mai 2014

Lire le livret d’aide à la compréhension des études épidémiologiques cas-témoins

 

POUR CITER CETTE PAGE :
 
Lien :
http://presse-inserm.fr/utilisation-massive-du-telephone-portable-tumeurs-cerebrales/12519/

 

07/02/2015

Après Syriza en Grèce, Podemos en Espagne, pour une 6ème République en France ?

communiqué :

Chers partisans de la 6e République,

À Athènes dans les urnes le 25 janvier et à Madrid dans la rue le 31 janvier, le peuple a fait entendre sa voix : À bas l’oligarchie ! Vive la démocratie !

À notre tour : faisons grandir notre Mouvement pour la 6e République !

Du 20 février au 18 mars, le M6R se dote d’une assemblée représentative. C'est le moment de l'auto-organisation du mouvement qu'avaient proposée les 50 initiateurs du M6R. Pour ne rien rater du processus, suivez les actus du site et les comptes Facebook et Twitter. C'est ensemble que nous allons réussir la nouvelle étape de notre mouvement.

Rien n'est définitif, tout se construit ensemble, rejoignez l'agora du M6R ! La moitié de l’assemblée sera élue par les signataires du mouvement. Le vote aura lieu par Internet sur la plateforme « Nous le Peuple ». C'est le moment de s'inscrire ! Les candidatures du plus grand nombre de partisans sont fondamentales : elles seront déposées sur notre réseau citoyen et organisées par région afin de respecter la représentativité géographique du mouvement. Tout le monde peut participer ! 

Vous avez des proches intéressés par la 6e République ? Ils n’ont pas encore signé l’appel du M6R mais souhaitent peut-être contribuer ! Invitez-les à signer pour faire avancer le mouvement. Ils pourront ainsi participer au tirage au sort de l’assemblée représentative.  

 

Notre mouvement fonctionne par financement participatif, alors n'hésitez pas à faire un don. Nous publierons nos comptes bancaires dans le courant du mois de février. Pas de surprise : on sait d'où vient l'argent et où il va !  

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
 

 

 

 

 
 
 

01/02/2015

Dernières nouvelles de la zone à protéger du Testet

communiqué  :

> Message du 01/02/15 12:22
> De : "Collectif pour la sauvegarde de la zone humide du TESTET" <robot@asso-web.com>
> A : attachtscantons@orange.fr
> Copie à : 
> Objet : URGENT report activités à Sivens
> 
>

URGENT report activités à Sivens

 

Bonjour,
 

Des probarrages et/ou antizadistes bloquent, depuis 8h, les accès à la ZAD et à la zone humide du Testet. Plus de détails sur la situation et l'attitude à avoir sur https://tantquilyauradesbouilles.wordpress.com

 
Des gendarmes sont présents pour les empêcher d'accéder à la ZAD mais ils empêchent ainsi tout le monde également de rentrer.
 
Toutes les activités prévues sur place sont repoussées à une date ultérieure. Apifera et le Collectif Testet ne céderont pas devant les milices qui empêchent l'accès à la zone humide du Testet et sont prêtes à la sacrifier pour leur intérêt personnel.
 
A bientôt,


Le Collectif pour la sauvegarde de la zone humide du Testet
http://www.collectif-testet.org

 

--------------------------

Bonjour,

Un rapide message pour vous informer :

Des activités organisées dimanche 1er février 2015 sur la zone humide du Testet dans le cadre de la journée mondiale des zones humides.

Des nouvelles de la ZAD (passage d’un huissier, invitation du Préfet à les rencontrer, appel à réoccupation potentielle…) sur leur site web. Et leur page Agenda.

> Du débat TV entre Marie-Laure Cambus (FNE Midi-Pyrénées) et Pascale Puybasset (Elue de Lisle sur Tarn) demain samedi 31 janvier à 11h30 sur France 3 Midi-Pyrénées (émission La voix est libre). Possible de le voir ensuite sur le web de l’émission.

Ce soir, vendredi 30 janvier 2015 à 20h30, à Gaillac : Assemblée citoyenne "Quelles agricultures dans nos assiettes ?" organisée par le CLAC: Comité Local d'actions Citoyennes de Gaillac

3 février à 22H25 sur Arte : documentaire de Sandrine Feydel et Denis Delestrac. « Clair, complet, accessible à tous, « La nature, nouvel eldorado de la finance » nous fait découvrir les marchés économiques et financiers montés par les banques et les multinationales, sous l’égide de l’ONU, de l’Europe et des plus grandes ONG. Sous couvert de protéger la nature, ces mécanismes de marché provoquent déjà des dégâts irréversibles et conduisent à la privatisation totale de la planète et de ses ressources ».

Bon WE !

Réchauffement climatique et activité volcanique

 

 Nota Bene :

 

les personnes qui lisent les notes mises sur ce blog ont sans doute remarqué la présence d'un bandeau publicitaire dans le haut de l'écran. Cette publicité, mise par le MIDI LIBRE, n'existait pas auparavant ; elle est apparue il y a quelques jours. 

 

Il faut savoir que cette publicité est extrêmement gênante pour l'enregistrement des notes et ralentit considérablement leur mise en page. 

 

De plus, je suis par principe opposé à toute publicité.

 

J'envisage donc de trouver un autre hébergeur pour ce blog.

 

L'adresse vous en sera donnée en temps voulu.

 

---------------------------------------------------------------------

 

lu sur :

Climate change is lifting Iceland – and it could mean more volcanic ...

www.theguardian.com/.../climate-change-lifting-iceland-volcanic-eruptions

 

Climate change is lifting Iceland – and it could mean more volcanic eruptions

Land moving upward faster than researchers expected at 1.4in every year, allowing ‘hot potato’ rocks to rise

Iceland is rising because of climate change, with land freed by the melting of the ice caps rebounding from the Earth at a rate of up to 1.4in per year.

The downside? Researchers believe the extra uplift could be behind an increase in volcanic activity, with three Icelandic eruptions in the last five years shutting down flights and spewing ash in the air.

In new research published in Geophysical Research Letters, scientists from the University of Arizona and the University of Iceland found the earth’s crust rising at a much faster rate amid the greater warming of the last 30 years.

At some sites in south and south-central Iceland, where five of the largest ice caps are located, ice loss resulting from that warming produced an uplift of 1.4in per year, the researchers said.

Researchers have known for some time that land freed from the weight of ice sheets tends to rise. But they did not anticipate just how swiftly the bounce in Iceland was occurring.

“It’s similar to putting weights on a trampoline. If you take the weights off, the trampoline will bounce right back up to its original flat shape,” said Richard Bennett, a geologist at the University of Arizona and one of the authors of the new research.

The bigger bounce was due to increased warming over the last 30 years, mathematical models showed.

“What we found is that the uplift is increasing. It’s faster and faster everywhere because of the accelerated loss of ice mass,” said Bennett.

The researchers relied on 62 GPS devices, deployed on rocks throughout Iceland, to track the changes in position. Some of the GPS receivers had been in position since 1995.

The danger is that increased melting and uplift could lead to a further uptick in volcanic activity. Iceland has experienced three eruptions in the last five years. When Eyjafjallajökull blew in 2010, flights across Europe were disrupted for a week.

The entire chain reaction of melting ice caps, rising earth surface and volcanic activity is still not entirely understood, Bennett said. But as the surface of the earth rises, so do rocks at depth, released from the pressure of the ice.

“They transport the heat like a hot potato as they move from high pressure to lower pressure and enter into conditions that promote melting,” Bennett said. And that creates conditions that are ripe for eruptions.

-------------------

quelques explications :

Le diamètre moyen de la Terre est de 12742 km et l'épaisseur moyenne de la croûte terrestre continentale est de 35 km. ( l'épaisseur du fond des océans est beaucoup plus fine : 7km environ )

Pour donner une idée , si la terre était représentée par une sphère d'environ 12cm de diamètre (une grosse orange), l'épaisseur de la croûte terrestre sur laquelle nous vivons ne serait que de 1/3 de mm (même pas l'épaisseur d'un ongle, pour fixer les idées).

Si les calottes glaciaires fondent, les plaques tectoniques sur lesquelles elle reposent sont allégées du poids de la couche de glace qui disparaît et elles se soulèvent (plus exactement : elles basculent), et le magma en fusion passe entre les fentes, et ... il y a des éruptions volcanique. C'est ce qui se passe en Islande.

Qui dit éruption volcanique dit cendres dans l'atmosphère, d'où possibilité d'un refroidissement climatique par occultation du rayonnement solaire. 

Avec des conséquences qui peuvent être importantes. Voir à ce sujet :

Lakagígar — Wikipédia

fr.wikipedia.org/wiki/Lakagígar
Les Lakagígar, toponyme islandais signifiant littéralement en français « les ... Les aérosols créés provoquèrent alors un refroidissement dans tout .... et à la famine, un des facteurs importants qui provoquèrent la Révolution française en 1789. 

 

30/01/2015

Réchauffement climatique : il est réel mais seul Dieu est responsable ! (pas l'Homme)-suite : le Pape à la rescousse

  Nota Bene :

les personnes qui lisent les notes mises sur ce blog ont sans doute remarqué la présence d'un bandeau publicitaire dans le haut de l'écran. Cette publicité, mise par le MIDI LIBRE, n'existait pas auparavant ; elle est apparue il y a quelques jours. 

 

Il faut savoir que cette publicité est extrêmement gênante pour l'enregistrement des notes et ralentit considérablement leur mise en page. 

 

De plus, je suis par principe opposé à toute publicité.

 

J'envisage donc de trouver un autre hébergeur pour ce blog.

 

L'adresse vous en sera donnée en temps voulu.

 

---------------------------------------------------------------------

 

lu sur :

Head of EPA tells Vatican that Pope Francis and Obama in sync on climate change ...

www.theguardian.com/.../pope-francis-climate-change-epa-gina-mccarthy
  • Gina McCarthy says pope can convince doubters that ‘science is real’
  • Obama ‘is aligned’ with pope on seeing climate change as a moral issue

America’s top environmental official has assured the Vatican that the Pope and Barack Obama are singing from the same hymnal when it comes to fighting climate change.

In a visit to the Vatican, Gina McCarthy, the head of the US Environmental Protection Agency (EPA), conveyed a message to the Pope that Obama shared his view that fighting climate change was a moral obligation.

“I want him to know that the president is aligned with him on these issues and that we are taking action in the United States,” McCarthy told the National Catholic Reporter ahead of the meeting.

She went so far as to suggest that Obama was “working with the pope” when it came to climate change.

That alliance, between Obama and the pope, followed from the view that leaders have a moral duty to preserve the earth and protect those most at risk from the consequences of climate change, McCarthy said.

 

“I think the most important thing that we can do, working with the pope, is to try to remind ourselves that this is really about protecting natural resources that human beings rely on, and that those folks that are most vulnerable – that the church has always been focused on, those in poverty and low income – are the first that are going to be hit and impacted by a changing climate,” she said.

 

EPA officials said McCarthy used the meeting to applaud the Pope’s efforts to fight climate change, and to brief the Vatican on Obama’s plan for cutting greenhouse gas emissions that are driving global warming.

“It was really about the efforts the US is taking on climate change and the need for everyone to be involved both domestically and internationally – both to work with the pope and thank for his efforts on this far,” a spokesperson said.

McCarthy did not meet the pope, but was greeted by a quartet of Vatican officials, Monsignor Antoine Camilleri, the undersecretary for relations with states and the ministry’s top environmental official, Paolo Conversi as well as Cardinal Peter Turkson, president of the pontifical council for justice and peace, and his director of environmental affairs, Tebaldo Vinciguerra. The four officials will help prepare a highly anticipated encyclical on the environment and climate change, expected to be published in June or July.

On Saturday, McCarthy was due to tour the Vatican’s solar panels, which are on top of the Paul VI hall.

 

The pope said earlier this month that climate change was “mostly” man-made, and he said he hoped the encyclical and a planned address to the UN in September would push leaders to take more “courageous” actions.

The EPA administrator was born into an Irish Catholic family from Boston.

Her trip to the Vatican, however, was part of a broader mission of putting climate change above partisan politics and persuading the American people to get behind the climate plan.

The pillar of the US climate plan – the first rules cutting carbon pollution from power plants are due to be finalised this summer. But they are under attack from Republicans in Congress and industry, who are trying to block or reduce the emissions cuts.

“One of the challenges that I think we face in the US is that climate change is very often viewed as a political issue,” McCarthy told reporters ahead of her meetings. “And environmental issues are not political.”

She went on: “I think we need to get this out of the political arena and get it back to the arena we work most effectively on: what’s right for our kids, for our families, for public health, and what solutions do we bring to the table that are going to address those?”

Obama has no chance of meeting his emissions reductions targets if those rules are stalled or weakened.

US officials and foreign diplomats believe an attack on those rules would shake international confidence in climate change negotiations heading towards a conclusion in Paris at the end of the year – putting the global effort to fight climate change in peril, along with that of the US.

Over the last 18 months, McCarthy has been doggedly visiting state and local leaders to try to gin up support for the power plant rules. Last week, she visited Aspen to mobilise support from the winter sports industry, which depends on cold weather and snow.

Some conservative sections of the church are opposed to Obama’s power plan.

“Preservation of the environment and promotion of sustainable development? No problem. But climate change and the blundering malicious environment of the UN? No thanks. The pope can do better,” wrote Thomas Peters, a writer for Catholic Vote.