Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/12/2008

Les chiens aussi peuvent être jaloux et éprouver un sentiment d'injustice

lu sur la-croix.com :

http://www.la-croix.com/afp.static/pages/081209141243.bgj6qv1p.htm

09/12/2008 15:12
CHICAGO (AFP) - Les chiens aussi peuvent être jaloux et éprouver un sentiment d'injustice

Les chiens peuvent ressentir une forme simple de jalousie et répondront avec irritabilité à un traitement injuste, selon une étude publiée aux Etats-Unis.

Un chien refusera ainsi de donner la patte s'il constate qu'un de ses congénères est récompensé pour l'avoir fait alors qu'il ne l'est pas, mais il n'ira pas jusqu'à se vexer si les douceurs reçues ne sont pas équivalentes, selon cette étude autrichienne publiée lundi dans les comptes rendus de l'Académie des sciences américaine (PNAS).

En revanche, contrairement aux singes, qui selon des études précédentes étaient tellement outrés par l'injustice qu'ils refusaient de manger une récompense si elle était moins bonne, les chiens n'ont jamais dédaigné une friandise.

Les chercheurs estiment que le sentiment d'injustice est un élément clé de l'évolution des interactions sociales, et pensaient jusqu'à une date récente qu'il ne concernait que les humains.

Mais des études portant sur différents singes, dont des chimpanzés, ont montré que les primates pouvaient aussi éprouver de la jalousie et le sentiment d'injustice.

L'équipe de Friedrike Range, de l'université de Vienne, en Autriche, est partie du présupposé que cela pouvait aussi être le cas des chiens, en raison de leurs nombreuses interactions avec les hommes et du fait qu'ils sont très sensibles aux comportements humains.

Ils ont effectué une expérience auprès de 29 chiens, dont ils ont étudié les réactions, selon qu'ils étaient seuls, ou placés à côté d'un autre chien.

En constatant que leurs voisins recevaient une friandise lorsqu'ils donnaient la patte alors qu'eux-mêmes n'en recevaient pas, ils finissaient par ne plus le faire et même par se détourner de la personne conduisant l'expérience.

Mais ils ne semblaient pas être affectés lorsqu'ils ne recevaient que du pain en guise de récompense alors que leur voisin recevait une saucisse.