Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/12/2010

Stopper le gaspillage publicitaire lors des pics de consommation

lu sur :

http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=4488

.

03-12-2010 - Stopper le gaspillage publicitaire lors des pics de consommation

Avec le froid hivernal qui s’est installé ces derniers jours, la France est à nouveau confrontée à des pics de consommation électrique. Pour soulager les tensions entre des capacités de production électriques limitées et une consommation en dents de scie, la population est appelée à surveiller sa consommation lors de ces pics, notamment en ce qui concerne le non indispensable tel que les équipements de type machine à laver, sèche linge et lave-vaisselle.
Or, comme le dénonce l’association Résistance à l’Agression Publicitaire (R.A.P), le secteur publicitaire ne tient pas compte des appels à la responsabilité lancés par le Réseau de Transport de l’Electricité (RTE). De fait, le secteur publicitaire a multiplié les dispositifs retro-éclairés et autres écrans plasmas. Ce gaspillage électrique quotidien s’avère inacceptable alors que des coupures électriques privent certaines régions de chauffage.

Estimant avec justesse que l’appel à la responsabilisation citoyenne ne doit pas s’appliquer uniquement aux usagers, les associations appellent les décideurs nationaux et locaux à adopter des arrêtés d’interdiction des dispositifs publicitaires énergivores, plus particulièrement lors des épisodes de pics de consommation. Il n’est, en effet, pas illogique que les usages électriques totalement inutiles soient proscrits a priorité.

Cécile Cassier

19/10/2010

Il ne faut pas s'inscrire sur FACEBOOK !

lu sur :

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/3e1dbf8a-daf8-11df-a264-8fa98b275cf9/Facebook_accus%C3%A9_de_livrer_les_donn%C3%A9es_de_ses_usagers

.

Facebook accusé de livrer les données de ses usagers
Le nouveau scandale illustre l’importance des revenus liés à la publicité

Facebook est à nouveau au cœur d’un scandale. Les dix applications les plus populaires du site – dont le jeu Farmville – 59 millions d’utilisateurs à lui seul –, transmettent des données des internautes à des firmes extérieures, révélait dimanche le Wall Street Journal.

Ce nouveau souci lié à la confidentialité illustre l’importance croissante prise par les annonceurs – et leur appétit pour les données des utilisateurs. Récemment, notait le site spécialisé InsideFacebook, le nombre d’annonces passait de trois à quatre par page. Et en parallèle, les revenus progressent vite. Pour 2010, Facebook devrait réaliser un chiffre d’affaires publicitaire de 1,2 milliard de dollars, affirme la société de recherche eMarketer. Cette estimation – Facebook ne publie lui-même aucun chiffre – représente le double de 2009. Pour quel bénéfice? «Plusieurs dizaines de millions de dollars l’an passé», selon Reuters. Pour 2010, «cela ne ferait pas de sens de dégager un bénéfice important», affirmait la semaine passée Mark Zuckerberg, pour qui l’augmentation de l’audience est une priorité.

En parallèle, Facebook incite les marques à vendre via son site. Depuis peu, Pampers commercialise ses produits sur Facebook via un détour par Amazon. Le site de Mark Zuckerberg ne prélève encore aucune taxe sur ces transactions. Mais cela pourrait vite changer, notent des observateurs.

07:58 Publié dans société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : société, publicité